pourquoi ce guide ?

L’enseignement conventionnel, qui repose sur le transfert d’information et sur la quête de la « bonne » réponse, ne cadre pas bien avec la complexité du changement climatique ou avec la nature évolutive de ce domaine. Ayant l’Internet à portée de la main, les élèves ont accès à plus de renseignements qu’une personne ne pourra jamais traiter. Les élèves n’ont pas besoin qu’on leur dise quoi faire; ils doivent être engagés dans la résolution active de problèmes, étant donné que les solutions climatiques sont nuancées et propres aux réalités régionales. 

Les stratégies d’enseignement transformatrices, telles que l’apprentissage inquisitif, sont mieux adaptées à l’enseignement de problèmes complexes, comme le changement climatique. Ces stratégies utilisent souvent, comme point de départ, les connaissances et les expériences que les élèves détiennent déjà. Les éducateurs, qui eux-mêmes sont aux prises avec les enjeux liés au changement climatique, jouent le rôle de facilitateur pour guider les apprenants et aider la classe à collaborer pour apprendre, penser de façon critique et passer à l’action. En classe, l’apprentissage est présenté dans le contexte du monde concret, permettant aux apprenants de cultiver leur créativité et leur innovation au moment d’aborder les complexités du vrai monde. Les élèves développent les attitudes et les compétences nécessaires afin d’aborder des défis pour lesquels nous n’avons encore toutes les bonnes réponses, soit les compétences nécessaires pour réussir au travail et dans la vie quotidienne.

Ce guide fournit aux éducateurs des éléments de contenu de qualité (ressources, sites Web, livres, vidéos et idées) et une pédagogie exemplaire pour les aider à mettre en œuvre une approche inquisitive à l’égard de l’enseignement du changement climatique. Il repose sur sept stratégies clés, qui transforment l’apprentissage et sont décrites dans le manuel Relier les points de LST :

    • Apprentissage local
    • Apprentissage intégré 
    • Concrétiser l’apprentissage 
    • Liens avec le vrai monde
    • Tenir compte d’autres perspectives 
    • Recherches 
    • Partager la responsabilité de l’apprentissage

Dans ce guide, les renseignements et ressources sont présentés en vertu de la méthode didactique axée sur l’inquisition. Comme le décrivent  Kozak & Elliott, l’apprentissage inquisitif est « la méthode la mieux adaptée au développement d’aptitudes favorisant un apprentissage continu. Il prépare les élèves à savoir comment agir lorsque les options qui se présentent à eux ne sont pas claires. »

L’apprentissage inquisitif peut être défini comme suit :

Approche en vertu de laquelle les apprenants et les groupes d’apprenants sont appelés à travailler ensemble pour aborder des questions, des problèmes, des hypothèses ou des défis. À son meilleur, cet apprentissage repose sur des questions posées par les élèves. Ceux-ci, avec l’aide de leur enseignant, font la lumière sur les questions et déterminent comment y répondre. Lorsqu’ils tentent de répondre à une question, ils découvrent souvent un territoire d’apprentissage imprévu. (Kozak & Elliott).

L’inquisition crée un environnement d’apprentissage qui permet aux élèves de développer leur pensée critique et leurs aptitudes pour la résolution de problèmes. L’apprentissage qui s’effectue tout au long du processus d’inquisition et qui découle des questions des élèves est authentique et empreint de sens. Pour les élèves, l’objectif idéal de l’apprentissage inquisitif consiste à mettre le savoir en application et à passer à l’action.

Stades du processus d’inquisition :

Provocation

Une provocation initiale, parfois appelée une « accroche », est utilisée pour susciter l’intérêt et la curiosité des élèves. « Les expériences qui éveillent des élèves et les amènent à se poser des questions peuvent ouvrir la voie à une acquisition du savoir à la fois authentique et soutenue. » (Knowledge Building Gallery, en anglais seulement).

Génération de Questions 

Les enseignants devraient déterminer où les élèves en sont dans leur compréhension initiale d’un sujet ou d’un enjeu, puis continuer à évaluer leur compréhension tout au long du processus d’apprentissage. Quant aux apprenants, ils devraient faire le point sur leur compréhension et, en fonction de celle-ci, déterminer l’orientation et les étapes suivantes de leur apprentissage. Pour continuer de poser des questions valables à mesure qu’ils acquièrent des connaissances et approfondissent leur compréhension, les élèves devraient énumérer, reformuler, préciser et prioriser leurs questions.

Compréhension

La détermination du niveau de compréhension est une étape importante du processus d’inquisition, visant à évaluer la mesure dans laquelle les élèves maîtrisent une nouvelle matière, un sujet et les grandes idées. Grâce à une activité ou à un outil d’évaluation, les enseignants tentent d’évaluer le niveau de compréhension des élèves et de déterminer si ceux-ci ont des questions ou s’ils sont confus à l’égard d’une notion ou d’une autre. Ces renseignements peuvent aider les enseignants à planifier leurs activités et à les adapter dans le but de favoriser le processus d’apprentissage de chaque élève et de répondre à ces questions. La détermination du niveau de compréhension permet aux élèves de marquer une pause, de réfléchir à leur apprentissage, d’assumer la responsabilité du processus et de mettre en œuvre des stratégies métacognitives. Ce type de réflexion mise sur des comportements axés sur l’auto-évaluation et l’auto-contrôle et sur le développement des processus de contrôle internes.

Acquisition du savoir

L’acquisition du savoir désigne le processus visant l’accroissement et le développement de connaissances sur un sujet donné. L’objectif consiste dans l’accroissement des connaissances d’une personne par l’intermédiaire de discussions de groupes, de l’atteinte d’un objectif commun et de la synthèse des idées. Selon Scardamalia and Bereiter (en anglais seulement), « la collaboration, déterminée par la capacité d’un groupe de fonctionner comme une communauté d’apprenants, est considérée comme étant importante à un apprentissage in constructiviste par l’intermédiaire de l’acquisition du savoir. Les apprenants travaillent ensemble au moyen d’un questionnement interactif et du raffinement continuel des idées des uns des autres. »

Apprentissage

Dans le contexte de ce guide, l’apprentissage désigne le processus en vertu duquel les enseignants appuient les élèves dans leur quête des connaissances, des aptitudes, des perspectives et des questions liées aux sujets étudiés.

Consolidation

Pendant le processus d’apprentissage inquisitif, de nombreuses idées différentes sont explorées. Une étape importante consiste dans la formulation et le prolongement de l’apprentissage. Cette étape  survient souvent vers la fin du processus d’apprentissage et vise à synthétiser l’information, à la passer en revue et à déterminer les façons de mettre en application les connaissances et l’apprentissage.

Pour concevoir un guide complet sur l’enseignement du changement climatique, nous avons créé neuf thèmes inquisitifs différents, qui sont structurés pour suivre le processus inquisitif :

  • Thème inquisitif 1. Qu’est-ce que le changement climatique et pourquoi s’en préoccuper?
  • Thème inquisitif 2. Changement climatique : où en sommes-nous?
  • Thème inquisitif 3. Suivi du changement : prolongement utilisant l’Atlas climatique du Canada
  • Thème inquisitif 4. Impacts environnementaux et restauration 
  • Thème inquisitif 5. Santé humaine : remédier au changement climatique pour être en meilleure santé 
  • Thème inquisitif 6. Un avenir faible en carbone : transitions, risques et répercussions économiques 
  • Thème inquisitif 7. Action climatique et décolonisation : perspectives autochtones 
  • Thème inquisitif 8. Dimensions éthiques pour les enfants, les jeunes et un avenir vivable
  • Thème inquisitif 9 : Les jeunes 

Autres ressources

  • Recueil de ressources sur les stratégies d’apprentissage actif 
  • Schématisation des stratégies d’apprentissage actif du guide 
  • Tableau d’alignement des sujets

Chaque thème inquisitif débute avec la présentation de renseignements de base et d’un aperçu des risques et tendances connexes. Ils regrouperont une série de provocations potentielles pour susciter des discussions, des questions, des manifestations d’intérêt et la formulation d’idées parmi les élèves. 

Cela sera suivi de stratégies suggérées pour engendrer des questions, accroître les connaissances et, en fin de compte, passer à l’action. Nous avons aussi inclus une section intitulée Apprentissage dans chaque section. Celle-ci mène à des activités autonomes que les enseignants peuvent utiliser pour s’assurer que les élèves se familiarisent avec les notions de base du changement climatique. 

De plus, des listes de ressources potentielles (dont des livres et des vidéos) et des activités pratiques sont intégrées à chaque thème inquisitif. Les thèmes inquisitifs 1 à 8 sont conçus pour être complets en soi, examinant le changement climatique de divers angles et perspectives. Cela dit, nous recommandons de commencer avec le thème inquisitif 1. Qu’est-ce que le changement climatique et pourquoi s’en préoccuper?, car il fournit une bonne introduction au changement climatique et permet aux élèves de commencer à réfléchir à l’importance de cet enjeu sur leur vie et leur avenir.

Dans le guide, vous constaterez diverses stratégies d’apprentissage actif, qui ont été intégrées à chaque thème inquisitif. Si vous avez besoin de précisions ou d’explications plus détaillées concernant ces stratégies, vous les trouverez dans le Recueil de ressources sur les stratégies d’apprentissage actif, qui renferme une description des stratégies et un lien menant à des directives pour les mettre en œuvre.